Comparez plusieurs prix pour votre contrat.

Contrats spécifiques pour immeuble : comparez en quelques clics

Demande de devis en ligne pour une assurance multirisque pour immeuble.

Obtenez des prix bas avec un comparatif en ligne

Vous cherchez à souscrire une assurance multirisque pour un immeuble ? Qu'il s'agisse de locaux vides, collectifs, que vous soyez syndic de copropriété ou un propriétaire non occupant, vous pouvez facilement obtenir des propositions concurrentes en utilisant notre outil de comparaison en ligne.

Gratuit, rapide et sans engagement, le comparateur vous permet de trouver facilement un contrat et des garanties adaptées à votre cahier des charges et au bien immobilier concerné. Cliquez sur le bouton vert situé en haut de page, décrivez votre recherche et comparez en quelques clics plusieurs assureurs.

Un contrat multirisques adapté aux immeubles vides

Un immeuble vide doit être assuré, c'est obligatoire. En revanche, le montant des primes est souvent très significativement inférieur à celles d'un bâtiment occupé car les risques à couvrir sont moindres. Le coût annuel d'une telle police sera fonction de la taille du bâtiment (superficie et nombre d'étages notamment), de sa localisation et bien entendu des garanties souscrites. Utilisez notre bouton de mise en concurrence pour obtenir rapidement une estimation de tarif personnalisée.

Bien choisir son assureur pour un logement collectif avec des devis en ligne

L'assurance d'un immeuble collectif est obligatoire. Souvent souscrite par le syndic, elle couvre la plupart des sinistres susceptibles de survenir à l'habitation. Parmi les sinistres les plus fréquemment couverts par les contrats de type multirisque, on citera la foudre, l'incendie, ou encore les dégâts des eaux ayant pour origine une partie commune. Les risques comme le gel, le vent ou les tempêtes sont également couverts en règle générale. Attention, chaque occupant, chaque propriétaire et chaque locataire devra souscrire en plus une police personnelle pour chaque logement. Pour poser vos questions à des spécialistes et comparer plusieurs compagnies en quelques clics, cliquez ici.

Le contrat d'assurance obligatoire du propriétaire non occupant (PNO)

Si vous êtes propriétaire non occupant (PNO), et que votre bien immobilier est mis en location, vous pouvez souscrire une assurance multirisque pour immeuble. Les garanties de base sont d'ailleurs obligatoires, notamment en ce qui concerne la responsabilité civile. Par exemple, si un défaut d'entretien génère un incident, un accident ou une blessure à un occupant locataire, ce dernier peut se retourner contre vous pour faire réparer son préjudice. Votre RC pourra alors prendre le sinistre en charge et indemniser la victime à votre place. Pour plus d'information, vous pouvez consulter le site de la DGCCRF : assurance de la location immobilière.

En plus de la responsabilité civile personnelle ou/et professionnelle, d'autres garanties en option sont disponibles chez la plupart des assureurs. En outre, si la construction date de moins de 10 ans, sachez que vous bénéficiez également de la garantie dommage ouvrage du maître d'oeuvre, ainsi que de la décennale du constructeur. Bon à savoir si des malfaçons surviennent au niveau de la structure du bâtiment (toiture, murs porteurs, dalles, etc.). Utilisez notre bouton vert ci-dessus pour obtenir tout de suite des idées de prix.

La police multirisques de la copropriété : distinguer le bâtiment et le syndic

L'immeuble en copropriété est régi par des règles d'assurance très strictes. Il faut toujours distinguer la police protégeant le bâtiment dans son ensemble (foudre, tempête, gel, etc.), la responsabilité civile professionnelle (RC PRO) de la copropriété, de celle du syndicat, et enfin des contrats habitation personnels des occupants et des copropriétaires.

Toutes ces assurances étant obligatoires et/ou fortement conseillées, il convient de faire jouer la concurrence pour chacune d'elles, quand c'est possible. Il est d'ailleurs conseillé à l'assemblée des copropriétaires de bien vérifier et contrôler les pratiques et les choix de leur syndic en la matière : en cas de sinistre et notamment s'il y a blessure, les sommes à verser peuvent être colossales et une couverture défaillante ou insuffisante peut avoir des conséquences financières cataclysmiques sur chaque copropriétaire.

Recevez tout de suite plusieurs offres de tarif en ligne en cliquant sur notre bouton vert. Pour des informations complémentaires, vous pouvez consulter la page rôle du syndic de copropriétaires sur le site officiel du Ministère du Logement.

Loi Chatel et résiliation de multirisque d'immeuble

Est-il possible, en vertu de la loi Chatel, de résilier facilement une assurance multirisque d'immeuble ? Réponse simple et rapide : oui, on peut procéder à la résiliation de ce type de contrat à tacite reconduction. Sur le plan juridique et de la jurisprudence, la question a été beaucoup discutée, les syndics étant des personnes morales non considérées comme des consommateurs. Or, il s'avère que la loi n° 2008-3 du 3 janvier 2008 pour le développement de la concurrence au service des consommateurs exclut uniquement de son champ d'application les professionnels, et non les personnes morales.

La Cour de Cassation l'a d'ailleurs rappelé par un arrêt du 15 mars 2005 précisant que les personnes morales non professionnelles pouvaient tout à fait bénéficier des protections offertes par le code de la consommation (source : SOS syndic).

Sélection vidéo

Ci-dessous, vous pouvez visionner une vidéo que nous avons sélectionnée pour son contenu informatif. D'une durée de trois minutes et dix secondes, elle nous présente l'interview d'une avocate experte en matière de copropriété. Les thématiques abordées sont diverses : conseils, obligations, et rappels importants concernant les dommages à un tiers.

Ressources complémentaires en ligne

Ci-dessous, retrouvez une liste de liens intéressants en rapport avec la protection des bâtiments et la législation en vigueur concernant la copropriété.