Comparez plusieurs prix pour votre contrat.

Contrats spécifiques pour l'agriculture : comparez en quelques clics

Demande de devis en ligne pour une assurance multirisque pour exploitation agricole : récoltes, machines, bâtiments et RC pro.

Des offres de prix intéressantes en quelques clics

Dans les métiers de l'agriculture et le monde agricole, souscrire une assurance professionnelle est souvent obligatoire. Qu'il s'agisse de protéger le revenu de l'agriculteur, ses machines, ses bâtiments ou encore ses véhicules, de nombreuses solutions sont aujourd'hui disponibles sur le marché pour parer à tous les risques auxquels il est soumis : incendie, catastrophe naturelle ou climatique, vol ou encore accident professionnel par exemple.

Pour bien choisir et obtenir les meilleures garanties du marché au meilleur prix, quel que soit votre besoin, vous pouvez comparer plusieurs assureurs en ligne, en cliquant sur le bouton de couleur verte situé en haut de page. Le concept est très efficace et permet souvent de réaliser des économies importantes, sans pour autant sacrifier la qualité des garanties offertes.

Une assurance responsabilité civile professionnelle indispensable pour l'exploitant

Obligatoire pour la plupart des agriculteurs, la RC pro de l'exploitant agricole lui assure une tranquillité d'esprit face aux risques que fait peser son activité professionnelle sur autrui. Du bétail qui divague et qui provoque un accident, un incendie de machine qui se propage à la maison des voisins, ou encore une contamination des eaux souterraines, voilà quelques exemples de situations pour lesquelles la responsabilité du chef d'entreprise peut être recherchée.

Lors de la survenance de situations critiques de ce type, l'assurance responsabilité civile professionnelle est d'une aide préciseuse puisqu'elle est susceptible de prendre en charge l'indemnisation des tiers victimes, l'exploitant pouvant alors poursuivre son activité sans risque financier majeur. Pour obtenir des offres et comparer plusieurs contrats online, cliquez sur le bouton ci-dessus.

Des assurances pour perte de récolte à bas coût

Avec une assurance récolte ou perte de récoltes, l'exploitant agricole peut mettre ses revenus et son rendement à l'abri des aléas menaçant la pérennité de son activité professionnelle. Ainsi, la plupart des assureurs acceptent aujourd'hui de prendre en compte et de garantir la production qu'il s'agisse de culture céréalière (blé, maïs, etc.) ou maraîchère (fruits, légumes). Des solutions de perte d'exploitation pour l'élevage (ovin, bovin ou autre) sont également disponibles et peuvent couvrir un grand nombre de risques : maladies, sécheresse, aléa climatique ou même incendie et vol. Cliquez sur le bouton ci-dessus pour les découvrir et surtout les comparer en ligne, en quelques clics, avec des devis sans engagement.

Protection du bâtiment agricole : la ferme, le hangar, le garage et la serre

L'agriculteur ne doit en aucun cas négliger le patrimoine foncier et bâti de son entreprise. De nombreuses solutions performantes et pas cher permettent aujourd'hui de contracter une assurance pour bâtiment agricole ; il pourra ainsi s'agir de protéger un hangar, une ferme, mais aussi un garage ou encore une serre (dans le cas d'une culture maraîchère notamment).

Selon les différentes garanties disponibles sur le marché, on pourra assurer ces bâtiments agricoles contre les incendies, les dégâts des eaux ou encore les dégradations ou les vols, entre autres. Pour faire une simulation gratuite en ligne, et obtenir un classement personnalisé et adapté à votre foncier, cliquez ici.

Des contrats multirisques, adaptés au terrain et à la propriété agricole

En sus des bâtiments évoqués précédemment, il est conseillé (et parfois obligatoire) d'assurer le terrain agricole et tous les éléments constituant la propriété de l'exploitation. Cela générera une tranquillité d'esprit totale de l'entrepreneur, pour un coût relativement faible, surtout si ces risques sont garantis par le biais d'un contrat de type multirisques, englobant la totalité des garanties nécessaires. Obtenez rapidement des propositions adaptées et un tarif moins cher en mettant plusieurs assureurs en concurrence : cliquez sur le bouton vert ci-dessus et laissez-vous guider.

Le bris de machine et de matériel : obtenir des devis en ligne

L'agriculteur moderne dispose souvent d'un nombre important d'outils, de machines et de matériel mécanique divers lui permettant de réaliser son métier dans les meilleures conditions et avec un rendement élevé. En cas de panne, d'accident ou d'incident intervenant sur ce matériel, la productivité et le rendement de l'entreprise peuvent être impactés de manière très significative, générant parfois dans la foulée d'importantes pertes de revenus et de chiffre d'affaire.

Pour éviter ces pertes consécutives à une casse mécanique par exemple, l'exploitant peut souscrire une police d'assurance bris de machine agricole qui va lui permettre soit de réparer ou de dépanner rapidement son matériel, soit d'en acquérir un nouveau, mais aussi de compenser la perte financière et les revenus manquants. Cliquez sur le bouton vert ci-dessus pour obtenir des prix en ligne pour ce type de contrat.

Le risque climatique et la météo : sécheresse et calamité agricole

Depuis la nuit des temps, celui qui cultive la terre, la vigne ou élève du bétail est soumis à l'aléa climatique et aux caprices de la météo qui peuvent être dévastateurs. L'agriculteur, l'éleveur, mais aussi le maraîcher, l'arboriculteur, le pépiniériste ou encore le vigneron viticulteur sont directement soumis aux caprices de dame nature et cherchent à prévoir, contrôler et lisser ses effets.

Hélas, malgré les progrès spectaculaires réalisés ces dernières decennies par l'agronomie, l'industrie des engrais et de la chimie, ou encore par les services de prévisions météorologiques privés ou publics, il survient encore régulièrement des phénomènes climatiques capables de réduire à néant plusieurs mois de travail, voire davantage ; on citera de façon non exhaustive la sécheresse, la canicule, les orages, mais aussi les pluies diluviennes et les inondations consécutives, sans oublier les incendies déclenchés par la foudre, la grêle, le gel, mais aussi les tempêtes et autres tornades capables de saccager des parcelles de plusieurs hectares ou de réduire une étable ou une salle de traite en miettes. En complément des indemnisations du dispositif calamités agricoles de l'Etat, comparez maintenant plusieurs contrats différents et économisez facilement en cliquant sur notre bouton vert. Depuis 2005, les primes de ces polices sont beaucoup plus accessibles, moins chères car subventionnées au niveau national et européen. Malgré ces aides, moins de la moitié des professionnels seraient actuellement assurés pour leurs récoltes.

Protéger les véhicules : tracteur, quad, voiture et remorque

En plus des machines évoquées dans le point précédent, l'exploitant possède souvent une flotte de véhicules à moteur conséquente, qu'il convient d'assurer convenablement. Il existe aujourd'hui des contrats d'assurance spécifiques pour tracteur agricole (particulier ou professionnel), mais aussi pour protéger un quad, une voiture, ou encore une remorque, au tiers ou en tous risques. Cliquez ici pour mettre plusieurs contrats en concurrence, sans engagement.

La retraite de l'agriculteur : prévoyance et assurance vieillesse

L'assurance retraite de l'agriculteur est souvent considérée comme défaillante, avec des indemnités et des primes parmi les plus basses. Il existe aujourd'hui des dispositifs de prévoyance et de cotisations complémentaires privés efficaces pour assurer une assurance vieillesse décente à leurs bénéficiaires ; cliquez sur notre bouton de couleur verte pour en savoir davantage. Vous pouvez également poser vos questions relatives à des dispositifs comme l'ASPA agricole ou encore au cumul emploi retraite de l'agriculteur.

Vous pouvez également utiliser notre bouton spécialisé pour poser à des experts toutes vos questions relatives au taux plein ou minoré, à la retraite forfaitaire ou proportionnelle, ou encore aux bonifications pour enfants. De même, les spécialistes répondront gratuitement à vos questions relatives au sytème de réversion, de majoration, mais aussi concernant les différents statuts annexes comme celui de conjoint collaborateur ou encore celui d'aide familial. Le rachat de cotisation d'années d'études ou la régularisation des cotisations pendant le salariat ou l'apprentissage pourront aussi être abordés.

Sélection vidéo

Ci-dessous, nous avons sélectionné une vidéo d'une durée de deux minutes et quarante secondes, montrant un reportage réalisé sur le thème de l'assurance agricole. On peut y visionner l'interview d'un cultivateur de légumes qui s'exprime brièvement sur le sujet, puis celle du sous directeur de la FFSA (Fédération française des sociétés d'assurances).

Santé, maternité, arrêt de travail et maladie : comparer online

Tout comme pour l'assurance vieillesse, les professions agricoles bénéficient de dispositifs spécifiques en ce qui concerne leur assurance santé et maladie. Souvent (mais pas toujours), c'est le statut de travailleur non salarié (TNS) qui leur est octroyé, avec des cotisations aux caisses spécifiques (MSA, fondée en 1900) qui versent les indemnités en cas de maladie, grossesse, et parfois arrêt de travail par exemple. Les assureurs privés ont cependant développé des offres parallèles et/ou complémentaires, spécifiques aux métiers agricoles : taux de remboursements élevés, indemnités journalières dignes de ce nom avec (enfin) des montants intéressants, etc. Pour les découvrir et obtenir des prix compétitifs, utilisez notre bouton vert ci-dessus.

Accident du travail, perte d'exploitation : garantir le salaire, le chiffre d'affaire et le revenu

L'accident du travail est redouté par tous les agriculteurs, notamment ceux qui travaillent seuls et qui bénéficient du statut de travailleurs non salarié (TNS). L'arrêt de travail est alors encore trop souvent synonyme de perte d'exploitation immédiate, avec un manque à gagner important en termes de revenus financiers et, évidemment, de chiffre d'affaires. Certaines assurances privées peuvent néanmoins garantir le maintien du revenu agricole, ou au moins un revenu minimum, le temps des soins et de la rééducation lorsque cette dernière est possible et nécessaire. Utilisez notre bouton de couleur verte pour mettre plusieurs contrats en compétition et choisir le meilleur rapport garanties / indemnisation / prix. Vous pouvez également consulter les textes officiels relatifs à l'assurance contre les accidents du travail et les maladies professionnelles des exploitants agricoles ATEXA.

L'assurance indicielle : de quoi s'agit-il ?

Définition de l'assurance indicielle agricole : dans un premier temps développée dans les pays pauvres et notamment d'Afrique pour lutter contre les effets de l'aléa climatique, l'assurance indicielle agricole est couplée à un indice météorologique plutôt qu'à la perte réelle de récoltes ou de CA. Il peut ainsi s'agir d'un paramètre comme les précipitations, les températures moyennes, ou encore le taux d'humidité relative ; par exemple, si le taux d'humidité relative mesuré est inférieur à la moyenne mensuelle mesurée sur 10 ans, l'indemnité est versée. Il en résulte des paiements rapides des indemnisations mais aussi des primes plus faibles et plus abordables. Ce type d'assurance pour récolte agricole est largement développé en Afrique de l'Ouest, mais aussi au Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie) ou encore au Sénégal par exemple.